Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 août 2011 6 06 /08 /août /2011 16:10

Au VIIe siècle, des membres de la famille royale sassanide, principalement des femmes, fuyaient les conquérants arabes. Acculés, ils furent sauvés par un miracle: ils disparurent dans la montagne, un rocher ou une grotte. Quelques siècles plus tard, leurs lieux de disparition furent redécouverts par un berger ou un enfant, inspiré par une vision, et devinrent l’objet d’un pèlerinage annuel, entre juin et août. Dans la province de Yazd, on compte six lieux saints, généralement construits au pied d’une montagne: Pir-e Sabz, Pir-e Nâraki, Seti Pir, Pir-e Bânu Pârs, Pir-e Nârestuneh, Pir-e Herisht.

Isolé dans une région désertique et majestueuse près d’Ardakân, Pir-e Sabz ou Chak Chak est le plus important. C’est à cet endroit, dit la tradition, qu’une fille du dernier roi sassanide Yazdegerd III trouva refuge. Pourchassée par les Arabes, elle pria Ahura Mazda de la protéger. La montagne s’ouvrit alors et se referma sur elle. Plaqué contre la montagne, le site se compose d’une grotte mi-naturelle mi-artificielle entourée de bâtiments pour l’accueil des pèlerins qui s’y rendent chaque année en été. A l’entrée du sanctuaire, surplombé par un grand arbre, deux lanciers achéménides sont figurés sur la porte en métal. Fermée par une demi-coupole, la cavité rocheuse forme une seule salle, que bordent un couloir et une petite pièce, tous deux ouverts sur le sanctuaire. Au fond de la grotte, dans une forme de niche, brûlent trois bougies (lumières de la bonne action, de la bonne parole et de la bonne pensée); au centre, une bûche se consume sur un autel du feu, symbole de la lumière divine, immuable et pure.  

 

  

img427-copie-1

 

La route vers Chak Chak.

 

 

 

img424.jpg

 

Vue générale du site.

 

 

 

img429

 

 Les édifices destinés aux pèlerins.

 

 

 

img410

 

 La grotte.

 

 

 

img412

 

L'entrée de la grotte.

 

 

 

img411

 

L'intérieur de la grotte.

 

 

 

img406-copie-1

 

 Vue depuis le sommet du site.

 

 

Photographies : Patrick Ringgenberg

 

Repost 0
Published by guidecultureldeliran - dans Zoroastrisme
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog du Guide culturel de l'Iran de Patrick Ringgenberg
  • Le blog du Guide culturel de l'Iran de Patrick Ringgenberg
  • : Articles, documents, images, liens et bibliographies sur la culture iranienne et informations autour et au-delà du Guide culturel de l'Iran de Patrick Ringgenberg
  • Contact

Voyages en Iran

 


L'Iran des Religions : du zoroastrisme aux soufis

26 septembre au 15 octobre 2015

A la croisée des routes reliant le Proche et l’Extrême-Orient, l’Iran a accueilli plusieurs religions sur son sol : le mazdéisme, transformé par Zarathoustra, le manichéisme, dont les diverses influences ont atteint l’Occident et la Chine, le judaïsme, qui a conservé plusieurs souvenirs de l’histoire antique de la Perse, le mithriacisme ou culte de Mithra, qui devint la religion des légions romaines, le nestorianisme, et le christianisme arménien, qui a fait de l’Arménie le premier État chrétien. Dès l’époque musulmane, l’Iran est devenu la terre des soufis et d’une extraordinaire floraison de la philosophie platonicienne et mystique. Au XVIe siècle, le chiisme, proclamé religion officielle, fit de l’Iran un monde à part dans l’Islam. Ce voyage exceptionnel vous invite à visiter les principaux sites sacrés qui ont façonné l’Iran des religions, de la ziggurat des Élamites au sanctuaire de l’Imam Rezâ à Mashhad, en passant par les présences subtiles du soufisme et les feux pérennes des zoroastriens.

TEHERAN – SUSE – CHOGHA ZANBIL – SHIRAZ – PERSEPOLIS – YAZD – ISPAHAN – KASHAN – TABRIZ – DJOLFA – MASHHAD  - BASTAM – DAMGHAN – QOM  (17 jours)

 

Voyage accompagné par Patrick Ringgenberg

 

Renseignements / inscriptions : Rediscoveriran.com

 

 


L’Iran du nord-ouest : à la croisée des cultures et des civilisations

30 mai au 14 juin 2015

Moins connu que l’Iran du centre, l’Iran occidental est pourtant d’une grande richesse et diversité : églises arméniennes, vestiges antiques (ourartéens, sassanides), forteresses imprenables, témoignages précieux et spectaculaires des Mongols et des Turcomans. Ce voyage permet de découvrir des jalons historiques majeurs dans cette zone de partage entre plusieurs cultures (arménienne, turque, persane), au long d’un itinéraire allant des magnifiques paysages d’Azerbaïdjan à Téhéran.  

TABRIZ – ORUMIYEH – MAKU – MARAGHEH – TAKHT-E SULEYMAN – ARDABIL – ZANDJAN   –SOLTANIYEH – QAZVIN – ALAMUT – TÉHÉRAN  (16 JOURS)


Voyage accompagné par Patrick Ringgenberg

 

Renseignements / inscriptions : Rediscoveriran.com

Rechercher